Monday 19 November

Rejoignez-nous

Site internet de la ville de Plédran en Côtes d'Armor

<< Retour au mode d'affichage graphique
Votre recherche

Dans la même rubrique

Une cuisine de qualité

La composition des menus à la cantine

Les menus sont composés conformément aux recommandations législatives et réglementaires. En effet, les exigences minimales de qualité nutritionnelle des repas dans le cadre de la restauration scolaire sont définies par la loi (voir ci-dessous).
Mais, à Plédran, nous ne nous contentons pas de respecter la législation, nous allons au-delà en composant des menus où les aliments issus de l’agriculture biologique ou de producteurs locaux prennent un part croissante.
Pour garantir à tous une alimentation sûre, de qualité et respectueuse de l’environnement, les agents de la restauration scolaire sont mobilisés au quotidien : vous trouverez ci-contre des articles parus dans le Plédranais exposant la démarche en cours.
Dans l’article « menus et tarifs », vous pouvez télécharger les menus.
 
 
On ne peut guère servir en permanence un menu complet bio - pour des raisons de prix. Un menu entièrement biologique augmenterait significativement la somme payée par les parents.
Par contre, vous pourrez constater que la part d’aliments bio se situe actuellement entre 10 et 20% des produits consommés.
 


Ce qu’exige la loi

Les menus doivent respecter un équilibre nutritionnel et des grammages précis par type de plat. Ils doivent au moins couvrir 40 % des besoins de l’enfant en calories, protéines, phosphore, magnésium, fer et vitamines.
La fréquence des féculents, des légumes dits verts est par exemple encadrée. Les objectifs nutritionnels sont de diminuer les apports de lipides et d’augmenter ceux de fibres et vitamines (crudités, fruits crus, légumes cuits et légumes secs hors féculents, céréales), de fer (poisson, viande rouge) et de calcium (fromages ou autres produits laitiers contenant au moins 150 mg de calcium par portion). Les repas proposés doivent répondre à ces recommandations nutritionnelles et être effectivement consommés. Le déjeuner apporte idéalement 40 % du total énergétique (le matin : 20 %, 10 % à 4 heures et 30 % le soir). Les déjeuners servis dans le cadre de la restauration scolaire comprennent nécessairement un plat principal, une garniture, un produit laitier et, au choix, une entrée et/ou un dessert.
 La variété des repas est appréciée sur la base de la fréquence de présentation des plats servis au cours de 20 repas successifs.

Version imprimable de cet article Imprimer  Ajouter aux Favoris